janvier 22, 2021

Quels débouchés après des études en plasturgie ?

Par admin

Si vous êtes à la recherche d’un secteur pour une reconversion professionnelle réussie, pensez à un métier de la plasturgie. Cette dernière se distingue en effet des autres secteurs d’activité par la grande possibilité d’y trouver des débouchés à partir du CAP jusqu’à bac+5.

Un grand pourvoyeur d’emploi méconnu

Le savez-vous ? La plasturgie fait partie des plus grands contributeurs à l’industrie manufacturière et à l’économie française. C’est également un important pourvoyeur d’emploi. En effet, environ 140 000 personnes y travaillent, souvent dans des PME et TPE. Et chaque année, on observe une augmentation des offres d’emploi relatives au secteur.

Il s’agit donc d’un domaine d’avenir pour l’emploi dans le pays. Cela ne devrait pas étonner sachant que la quasi-totalité de secteurs existants en ont besoin. C’est le cas notamment de l’automobile et de l’aéronautique, de l’emballage et des conditionnements de produits et de la construction.

Les personnes qui ont fait des études en plasturgie sont ainsi amenées à travailler dans une entreprise travaillant notamment en « B to B ». Il s’agit surtout d’une entreprise dont l’activité principale est de fournir aux entreprises des éléments plastiques leur permettant de finaliser leur production. Il peut s’agir, entre autres, des pare-chocs pour voiture, des nez des avions ou des tablettes pour les trains. Du fait de leur grande résistance, de leur légèreté et de leurs atouts esthétiques, les éléments en plastique devront attirer de nouvelles entreprises vers leurs fabricants. Et pour faire face à une demande de plus en plus croissante, ces derniers n’auront d’autres choix que de continuer à recruter.

De plus en plus de postes à pourvoir en dehors de métiers de production

Les métiers de la production représentent une bonne partie des effectifs au sein d’une entreprise de plasturgie. C’est le cas notamment :

– Du stratifieur, qui se charge du recouvrage des pièces avec des matériaux composites en faisant usage des méthodes de projection ou de moulage

– Du chaudronnier plastique, sans qui, les pièces en plastique de type cuves, plaques et tubes ne prennent pas forme

– Du monteur-régleur, qui s’occupe de l’installation des moules et du réglage des machines

– Du responsable de production, qui se charge de la gestion du développement d’un produit

On constate tout de même une rétraction réduite, mais réelle, du nombre des postes de production proposés. Par contre, une tendance contraire est observée depuis quelques années en ce qui concerne le marketing-commercial, la Recherche & développement et les fonctions HQSE. Vous devrez en profiter si vous avez un niveau bac+3 à bac+5.

Possibilité d’y accéder par de nombreuses voies de formation

Mais quelles sont les études et formations permettant de répondre aux annonces sur www.emploi-plasturgie.org ? En fonction du poste que vous convoitez, vous aurez le choix entre plusieurs canaux. Le CAP Composites, qui consiste en une formation basique dans le domaine, vous donnera ainsi la possibilité de travailler en tant que main d’œuvre.

Si vous êtes allé par contre jusqu’au master matériaux plastiques et écoconception, vous pourrez prétendre à un poste de cadre-dirigeant. La formation intermédiaire, comme celle permettant d’obtenir un bac pro Plastiques, de son côté, ouvre la voie aux premiers métiers à responsabilité, comme celui de responsable d’ilots de production.

A noter que la préparation d’une bonne partie des diplômes liés aux métiers de plasturgie est possible aussi bien en alternance qu’en formation continue. De quoi permettra aux personnes souhaitant se convertir d’avoir une option de formation adaptée à leur situation.