Photo Comment gérer les conflits entre associés ?

Comment gérer les conflits entre associés ?


Comment gérer les conflits entre associés ?

La gestion d'un projet et la gérance d'une entreprise ne peuvent se faire seul. Une collaboration avec des associés est nécessaire. Avoir le même objectif et aller dans le même sens, tel est la coopération souhaitée entre tout associé. Pourtant, ce n'est pas toujours aussi facile. Souvent, les conflits s'installent. Zoom sur la manière de gérer les conflits entre associés.

Anticipation et prévention pour éviter les conflits

Pour anticiper tout conflit entre associés, il est important de connaitre les facteurs éventuels. La divergence d'opinions et le dispatch de la gérance sont les principales causes de conflits entre associés. La réussite exige pourtant une même vision dans la même direction pour un même objectif.

Pour éviter les tensions, commencez par mettre en place une organisation et un organigramme bien défini. Des contrats signés spécifieront la fonction de chacun dans la société. Cela éviterait les conflits vu que chaque associé connaîtra son rôle. Les conflits peuvent être une cause de la dissolution d'une entreprise, donc à ne pas prendre à la légère.

Créer un lien et maintenir un climat de confiance au sein d'une équipe s'avère efficace pour éloigner les conflits. Il s'agit de dynamiser vos associés en favorisant les activités extra ou les pauses entre collègues. Un comportement serein est important pour prévenir les excès de colères et la hausse de la voix pour modérer les discordes.

Résoudre les conflits d'une manière amiable

Il existe différentes manières de résoudre un conflit inévitable. L'une d'elles est la façon amiable. Cette méthode empêcherait une procédure contentieuse. L'intervention d'une tierce personne pour concilier le désaccord aboutira à un équilibre entre les deux parties. Il entendra les deux plaintes et restera neutre pour guider les associés en conflits à trouver eux-mêmes les solutions.

Malgré les anticipations, des conflits peuvent toujours éclater entre associés. La plus simple des solutions est de faire un rappel à l'ordre aux concernés en leur évoquant les risques pour la société. Il est important de toujours avoir à l'esprit qu'entre associés, avoir la même volonté de travailler sur un équilibre stable facilite la résolution des conflits.

Dans le cas d'un conflit causé par des fautes graves d'un associé, l'expulsion ou le rachat de ses parts est une solution suivant les clauses dans les statuts de l'entreprise. Cette convention est utilisée seulement après l'échec d'une tentative de médiation. Le renvoi d'un associé au sein d'un groupe doit faire l'unanimité des membres.

Avoir recours à des solutions judiciaires

Le recours à une solution contentieuse est la dernière alternative pour gérer les conflits entre associés. Dans ce cas, il faudra faire appel à un juge et un mandataire pour entamer toutes les procédures judiciaires se rattachant aux conflits. L'étape judiciaire est surtout effectuée lorsqu'il s'agit d'un conflit entre les dirigeants d'une entreprise.

L'abus de pouvoir sur les actions d'une société par rapport à la minorité engendre souvent une plainte judiciaire entre collaborateurs. A cet effet, l'associé coupable des conflits risque des sanctions imposées par le tribunal. Si aucune solution n'est trouvée, la dissolution de l'entreprise est irrévocable.

Toute démarche judiciaire pour résoudre un conflit nécessite une justification et une argumentation concrète. Il est impératif de démontrer juridiquement que l'associé blâmé agit contradictoirement aux intérêts de l'entreprise. Cette procédure peut aboutir à une éventuelle exclusion du fautif.